Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Santé environnementale’ Category

Le 27 janvier dernier, suite à la remise du rapport annuel du groupe de suivi sur le deuxième Plan Nationale Santé Environnement (PNSE), la ministre de l’Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, a présenté les objectifs du gouvernement pour l’année 2011 en matière d’environnement et santé, en compagnie de la Secrétaire d’Etat à la santé, Nora Berra et du Directeur général de la santé, Didier Houssin.

Quatre thèmes ont été retenus:

  • la qualité de l’air : « amélioration de la qualité de l’air intérieur et extérieur pour faire reculer les affection respiratoires » (étiquetage des produits de construction et de décoration, conseiller habitat/santé, mesure de la qualité de l’air dans des établissements recevant des populations sensibles, Zones d’Actions Prioritaires pour l’Air)
  • la biosurveillance : « mieux comprendre pour mieux prévenir » (études de cohorte pour mesurer l’imprégnation des personnes par des substances toxiques pour la santé humaine)
  • la pollution chimique : « mieux encadrer pour mieux réduire les risques émergents » (REACH, nanomatériaux et résidus médicamenteux dans l’eau)
  • la lutte contre le bruit : « priorité à la résorption des points noirs » (carte des bruits et travaux de réduction du bruit)

Si la poursuite de ces objectifs ne peut être que souhaitée, ces objectifs n’opèrent cependant aucun grand changement ou innovation majeure, notamment au regard des obligations européennes de la France (REACH, étiquetage).

Read Full Post »

Parution du décret n°2010-514 du 18 mai 2010 relatif au projet régional de santé [1],

L’apparition du terme santé environnementale, et de la prise en compte explicite des déterminants environnementaux de la santé, dans la loi Hôpital Patient Santé et Territoire du 21 juillet 2009, avait de quoi réjouir les environnementalistes. On pouvait espérer qu’entre les considérations territoriales, sociales et économiques, l’environnement trouverait la place importante qui lui revient. Les ARS se voyaient en effet confier des responsabilités en termes de santé environnementale[2]. Restait au décret à organiser les modalités pratiques de cette mise en œuvre. (suite…)

Read Full Post »

Quand la démarche qualité et sécurité des soins contribue à l’amélioration de l’environnement.

Le 11 mai dernier, la Haute Autorité de Santé (HAS), autorité administrative indépendante en charge de la certification des établissements de santé[1], publiait sur son site internet un dossier intitulé « pourquoi inscrire le développement durable dans la certification ? »

(suite…)

Read Full Post »

Alors que les Agences Régionales de Santé (ARS) ont été officiellement lancées le 1er avril 2010, inaugurant une nouvelle organisation du système de santé en France qui renforce à la fois les territoires de santé et la tutelle du Ministère sur l’ensemble du système. Et alors que, l’expression « santé environnementale » va s’introduire dans le code de la santé publique par la prochaine entrée en vigueur de dispositions de  la loi Hôpital Patients Santé Territoire du 21 juillet 2009. Quelle place sera réservée à la politique de santé environnement dans le nouveau dispositif ? Comment seront pris en compte les déterminants et les risques environnementaux ? Les ARS seront-elles les acteurs privilégiés d’une santé environnementale institutionnalisée ?

(suite…)

Read Full Post »

Jeudi 11 et vendredi 12 mars 2010, l’Université de Caen Basse Normandie accueillait le colloque pluridisciplinaire Innovation et Précaution, colloque annuel Environnement et santé. Autour de l’enthousiaste Marie-Pierre Baudin-Maurin, maître de conférence en droit privé, étaient réunis scientifiques, chercheurs, médecins, géographes, linguistes, spécialiste en bio-éthique, sociologues, psychologues et bien sûr des juristes dont les éminents Christian Huglo et Corinne Lepage.

Le thème de cette année, Innovation et Précaution, a permis des échanges, parfois vifs, notamment autour du principe de précaution et des nouvelles technologies (OGM et nano). Chacun a ainsi pu exprimer ce que devrait être ce principe entre innovation, ne pas bloquer la recherche et le progrès, et précaution, éviter les dommages graves et irréversibles à la santé et l’environnement. (suite…)

Read Full Post »

La santé environnementale qui se développe à la double faveur de la renaissance de la santé publique et de la prise de conscience écologique, touche deux préoccupations majeures de l’opinion : sa santé et la protection de l’environnement. La santé environnementale devient donc incontournable pour l’opinion et les pouvoirs publics.

De plus, la santé environnementale illustre à merveille les liens et la collaboration nécessaires entre les décideurs public, les scientifiques,  les économistes et les financiers, auxquels il faut ajouter les juristes et les cyndinistes c’est-à-dire les professionnels de l’anticipation et de la gestion de crise. (suite…)

Read Full Post »

La renaissance de la santé publique ces dernières années a favorisé la prise de conscience des liens entre santé et environnement. A la double faveur de la crise de la science médicale, qui atteint ses limites, mais aussi de la multiplication des « affaires de santé publique » et autres crises sanitaires, ces liens sont aujourd’hui réaffirmés avec d’autant plus de force que la recherche apporte enfin une caution scientifique. (suite…)

Read Full Post »

Pendant l’Antiquité, l’homme forme un tout avec son univers ; c’est la théorie du cosmos et de l’ordre naturel aristotélicien. Il est alors logique de considérer l’environnement de l’homme pour appréhender sa santé. Dans sa « Théorie des climats », Hippocrate enjoint au médecin de s’intéresser à l’environnement et au mode de vie du malade. Le thérapeute doit étudier l’exposition aux vents et au soleil, la qualité des eaux et la nature du climat. (suite…)

Read Full Post »

Nouvelle discipline? nouvelle mode? nouvelle administration? nouveau dada écologiste? Le fait est que l’on entend de plus en plus parler de santé environnementale. Ce domaine semble se développer à la double faveur de la renaissance de la santé publique et de la prise de conscience écologique.

Pourtant l’innovation n’est qu’apparente. La santé environnementale n’est rien de plus qu’une branche classique de la santé publique ; celle qui s’intéresse aux déterminants externes de notre santé. (suite…)

Read Full Post »